Aller au contenu principal

« Dirty God » de Sacha Polak

Les cicatrices les plus impressionnantes sont toujours intérieures.

Le visage à moitié brûlé et une petite fille de deux ans. C'est tout ce qu'il reste de la relation de Jade à son ex, qui l'a défigurée à l'acide. À la violence de cette histoire, succède désormais celle du regard des autres. Pour ne pas couler, Jade n'a d'autres choix que de s'accepter, réapprendre à sourire et à aimer.

Visuel © Dirty God de Sacha Polak

Pop Corn
Emissions

Pop Corn

par Alex Masson

D’après une histoire de Stephen King, de Matthieu Rostac et François Cau

D’après une histoire de Stephen King, de Matthieu Rostac et François Cau

Ceux qui ont le mieux lu les livres de Stephen King entre les lignes, ce sont les cinéastes.

« Nos défaites » de Jean-Gabriel Périot

« Nos défaites » de Jean-Gabriel Périot

Mai 68, ça veut encore dire quelque chose pour les ados d’aujourd’hui ?

« Gwen, le livre de sable » de Jean-François Laguionie

« Gwen, le livre de sable » de Jean-François Laguionie

Sous le sable d’une fable d’anticipation, un trésor oublié du cinéma d'animation français