Aller au contenu principal

Claire Denis 2/5 : « Je voulais devenir anglaise, je ne voyais pas d’autres solutions »

Claire Denis est une grande réalisatrice française dont le dernier film, High Life, un film de science fiction dans lequel un père et sa fille, née dans l’espace, vivent en huis clos en se promenant dans l’univers.

Elle a commencé dans les années 70 comme assistante réalisatrice. C’est là qu’elle a appris le métier, aux côtés, par exemple, de Wim Wenders, Jacques Rivette ou Jim Jarmusch, avant de faire ses propres films, très souvent salués par la critique. Ils inspirent de jeunes réalisateurs comme Barry Jenkins qui se réclame de son influence.

Claire Denis était jury au festival International du Court métrage de Clermont-Ferrand la semaine dernière. C’est donc dans Clermont Ferrand que Marie Transport est allée la transporter. Marie Transport est allée chercher Claire Denis dans l’hôtel où elle vivait depuis une semaine à Clermont-Ferrand, pour l’emmener à une exposition autour des films programmés dans festival.

Ensemble elles ont ensuite regardé les oeuvres une par une, en parlant de poiriers, des bottes de Jim Jarmusch et de Yaoundé, la capitale du Cameroun où Claire Denis a grandi.  

Épisode 2

Dans cet épisode, Marie Transport et Claire Denis rentrent dans le centre culturel Camille Claudel à Clermont-Ferrand pour voir une exposition autour de la sélection des films du festival International de court métrage de Clermont-Ferrand, où Claire Denis était jury. L’occasion d’évoquer avec Claire Denis son amour de la musique, de l’Angleterre, des anglais et même, de la bouffe anglaise. 

Marie Transport
Emissions

Marie Transport

par Marie Misset
du lundi au vendredi à 8H20

Blick Bassy 3/5 : « Quand j’ai refusé de quitter le Cameroun, mon père a appelé un exorciste »

Blick Bassy 3/5 : « Quand j’ai refusé de quitter le Cameroun, mon père a appelé un exorciste »

Blick Bassy 2/5

Blick Bassy 2/5 : « Mon père avait les deux seuls boys blancs du Cameroun qui bossaient pour lui »

Blick Bassy 1/5 : « Mon grand-père et ma mère se sont cachés dans la forêt pour éviter la torture »

Blick Bassy 1/5 : « Mon grand-père et ma mère se sont cachés dans la forêt pour éviter la torture »