Aller au contenu principal

BAM BAM : les Affaires Musicales du 27 février

Avec nos hommages à Andy Anderson, un ouvrage sur Massive Attack et l'histoire de Lee Moses

BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 

Aujourd’hui dans BAM BAM, on va tous parler avec l’argot de Montreuil,  mercredi oblige. On va parler BO de films avec Jean-Charles Bastion qui a signé celle de Paris est à nous. On continue de rigoler avec le baladeur de Varnish la Piscine et on vous parle d’un album important et trop injustement méconnu. 

…on ouvre ce journal avec nos hommages à Andy Anderson, batteur des Cure décédé.

Andy Anderson, est un batteur que l’on a connu avec les Cure et Iggy Pop. Il est mort ce week-end et avait l’air d’être un type bien. Tout simplement. Il avait rejoint le groupe des Cure en 1983, à l’époque où Lol Tolhurst cesse d’être le batteur du groupe pour en devenir le claviériste. C’est lui, ses batteries, que l’on entend sur « Love Cats » puis sur l’album The Top et dans de nombreux live.

Après cela, il avait collaboré avec Isaac Hayes ou Peter Gabriel. Pour certains, c’était lui le meilleur batteur que le groupe ait connu. Si vous voulez vous faire une idée de son talent, regardez le Live in Japan de 1984, un mélange d’archives de concerts et de petits moments en coulisses. 

…on vous donne toujours plus de massive Attack.

On vous a beaucoup parlé de Massive Attack dernièrement, notamment avec leur tournée. Ce n’est pas près de s’arrêter. En effet, un livre intitulé Massive Attack : Out of The Comfort Zone, comprendre « Massive Attack hors de sa zone de confort », s’apprête à voir le jour. Il est écrit par Melissa Chemam et raconte toute l’histoire du groupe dans le contexte du développement et de l’explosion de la scène de Bristol sur les 30 dernières années. 

Le livre s’ouvre sur le métissage culturel de la ville dans les sixties et les seventies, puis il aborde la création du premier album dans les années 90 avant la reconnaissance internationale. L’ouvrage évoque les influences du groupe, du punk au reggae, en passant par le graffiti et, évidemment, un long focus sur l’album mezzanine ainsi que leurs différents projets artistiques. Tout cela est publié le 4 mars prochain chez Tangent Books

…on célèbre la réédition d’un album culte, par un artiste qui n’a jamais connu la gloire : Lee Moses.

Est-ce le lot de certains génies de ne rencontrer le succès qu’après leur mort ? En tout cas, c’est un peu l’histoire, triste, de Lee Moses. C’était un musicien de soul d’Atlanta qui avait tout pour réussir et pour rencontrer le succès. Toutefois, sa vie n’a été qu’un enchaînement un peu malheureux, entre arnaques et échecs. Lee Moses, né à Atlanta en 1941, apprend très vite plein d’instruments tout seul. Autodidacte et débrouillard, il trouve rapidement une place dans les clubs de la ville qu’on appelle parfois la Motown du Sud. Il joue avec Gladys Knight, Jimi Hendrix et en 1967 il signe avec un producteur : Johnny Brantly. Celui-ci lui permet de sortir des 45 tours, principalement des reprises des Four Tops, ou des Beatles et, en 1971, il décide de sortir un album solo. Son disque Time And Place devait être un succès, mais sans que l’on comprenne pourquoi ni comment, c’est un triste échec. Même si l’album est génial, même s’il y a des supers musiciens dessus - des membres des Ohio Players notamment - cela ne marche pas. La suite, elle, est assez sordide. Lee Moses sombre dans la misère, dans la drogue et il meurt des années plus tard en 1997.

Mais l’Histoire fait qu’aujourd’hui, cet album, cet artiste, sont redevenus cultes. Toutes les copies qui existaient ont été digguées à travers le monde. Ceci expliquant cela, l’excellent label Light In The Attic qui, comme son nom l’indique, ressort des trésors des greniers musicaux, va sortir une compilation de morceaux inédits de Lee Moses. Que des titres jamais sortis sur album, des singles, des raretés enregistrés entre 1965 et 1972. 

La playlist : 

  • Sleaford Mods - When You Come Up To Me
  • Jordan Rakei - Mind's Eye
  • Unperfect - Gots to Give The Girl
  • Danton - Eeprom - Lost In Music Feat. Erika Foster 
  • Les Vikings De La Guadeloupe - Mikolasie
  • Rodrigo Amarante - That Old Dreams of Ours
  • O lindé - Trans Kabar
  • Daft Punk - Face to Face
  • Lee Moses - Bad Girl 
  • Mereba - Sandstorm Feat. JID 
  • Papooz - Theatrical State Of Mind
  • Philippi y Rodrigo - Magnetico

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Williams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

Visuel © cover de l'album Time and Place de Lee Moses

BAM BAM
Emissions

BAM BAM

par Sophie Marchand & Jean Morel
Lundi-vendredi, 18h00-19h30

BAM BAM : les Affaires Musicales du 16 mai

BAM BAM : les Affaires Musicales du 16 mai

Avec la découverte d'un sample par DJ Sims, une interview du producteur Dombrance et un plongeon dans le baladeur de Finnegan Oldfield

BAM BAM : les Affaires Musicales du 15 mai

BAM BAM : les Affaires Musicales du 15 mai

Focus sur les artistes qui squattent le plus les festivals, discussion avec le brillant musicien et cinéaste Baloji autour de son court-métrage, et on tente de définir le concept autour du mot « Camp »

BAM BAM : les Affaires Musicales du 14 mai

BAM BAM : les Affaires Musicales du 14 mai

Voyage au Ghana pour savoir à qui profite le stream, entretien avec le beatmaker signé sur le mythique label Stones Throw et la santé mentale des artistes sont au programme