Aller au contenu principal

Tempos du monde | Saint-Paul-Les-Dax

Et d'un seul coup, toutes les musiques du monde sont là...

11 mai 2018
Par captain -xxx-
Et d'un seul coup, toutes les musiques du monde sont là...

Et hop ! c'est parti pour la 19ème édition du festival Tempos du Monde ! Et la bonne nouvelle c'est que vous n'aurez pas besoin de visas pour voyager du Niger à La Syrie en passant par le Sénégal ou la Colombie.

Dès le mercredi, les gamins prendront la route de Bagdad à l'Andalousie en suivant les pérégrinations de Zyriab, un jeune joueur de oud du IXème siècle contraint à l'exil, en compagnie des musiciens de Bab Assalam, quatuor composé de musiciens français et syriens exilés et de leur mélange de musique traditionnelle orientale et rock électro occidental.

Ils reviendront jeudi tandis que dans la salle du Grand Club, on projettera le documentaire "Songs For Madagascar" de César Paes.

Vendredi, on rentre dans le vif du sujet avec les déambulations publiques du Gangbé Brass Band, des béninois qui maitrisent avec une belle énergie l'art subtil de l'Afrobeat mobile. Place ensuite aux éternels apatrides sans visas de Lo'Jo   pour un trip résolument sans frontières avant de succomber à la fascination que suscitent Les Filles de Illighadad dès lors qu'elles montent sur scène.

Et mention spéciale, au passage, aux "locaux " de Kolinga pour leur mix afro-folk d'une fraicheur aussi rare que bienvenue.

Samedi, dernière chance de déambuler dans la joie aux cotés aux cotés du Gangbé Brass Band et de découvrir une bandas d'un autre monde. Avant d'apprendre à prononcer correctement le nom de KyeKyeKu. Ça se crie comme ça : Tche Tche Kou ! Et vous en aurez bien besoin pour le rappel lorsque ce sorcier de la guitare aura fini de vous faire grave guincher avec son mélange de blues tradi et de highlife urbain décoiffant.

Ok, pas la peine de vous recoiffer pour autant, ça ne servira à rien. Le Bongo Hop, c'est des méchants... qui vous veulent du bien. Une bande de killers réunis autour du français Étienne Sevet pour vous faire bien comprendre les concepts de caliente et accessoirement de "diable au corps" à coup d'électro cumbia de contrebande et de dancehall frelaté à l'afrobeat.

Et, là, petit, range-toi quand l'éléphant déboule... Place à Ture Kunda, fratrie sénégalaise mythique et monstres sacrés de la world music, de retour après un hiatus de 10 ans. Et donc, tu t'en doutes, regonflés à bloc pour retourner la salle et vous faire découvrir quasi en exclu sur scène leur nouvel album Lambi Golo, qui sortira la veille, le 25 mai. Veinards !

Tempos du Monde @ Saint Paul Les Dax, du mercredi 23 au samedi 26 mai : Toute l'info ici.