Aller au contenu principal

Pink Paradize Festival | Toulouse

Barouf de ouf' et éléphants roses à tous les étages du 7 mars au 1er avril.

21 février 2018
Par captain -xxx-
Barouf de ouf' et éléphants roses à tous les étages du 7 mars au 1er avril.

Oh antchoubi ! Au début, je l'ai trouvé vraiment chaude bouillante, cette cinquième édition du Pink Paradize.

Il faut dire que je m'étais loggé sur le mauvais site, en l'occurrence, celui du club de strip du même nom à Paname... J'ai vite réalisé ma cagade et du coup, je peux vous le garantir, ça sera bien plus chaud encore, vu que cette année, la présidente, maitresse de cérémonie, dominatrice à fouet sera Rebeka Warrior des Sexy Sushi !

Comme d'hab', le Pink se la joue trans et multi disciplinaire : du son, du groove, de la tabasse à gogo, bien-sûr, mais aussi des films perchés, du cabaret déviant, du théâtre barré, Yolande Moreau en guest star à la vuvuzela, des circuits en bar avec embuscades à tous les tournants et du happening façon facial. Vas-y, lâche-toi et crâmons donc un boulon, con.

Nous à Nova, vous le savez, on sait rester impassibles et cartésiens, la lèvre supérieure rigide en toutes circonstances, alors, avant de partir grave en sucette aux quatre coins de la ville rose, on a pris soin de mettre une option "gratos" pour vous, petits chéris, sur quatre soirées inloupables, à savoir le 16 mars au Connexion avec le Klub des Loosers, le 22 pour retrouver le bon Tony Allen au Métronum, le 23 au Bikini pour faire un rubik's avec Etienne de Crécy et enfin le 30, toujours au Bikini pour guincher avec la fraction Alt de Mawimbi et les impériaux Amadou et Mariam.

Ne nous remerciez pas, ça nous fait plaisir à nous aussi. Le mot de passe est là.

 

Et avec l'argent ainsi économisé, vous pourrez aller faire les fous, tiens, au hasard, le 17 au Bikini, à la soirée Cabaret Freaks avec Rebeka et les Punish Yourself (du grand, du gratiné) ou bien passer faire un petit cuni aux Pussy Riot, toujours au Bikini, le 21.

Vous en voulez encore ? Jetez un oeil ICI, vous y trouverez la totale et vous verrez, c'est pas triste.

Et pour ceux, nombreux aussi, qui viendrons de loin, rassurez vous, les fameuses "machines à refouler les cons" aux entrées de la ville seront exceptionnellement débranchées durant le festival, comme ça, il y aura même des bordelais.

Pink Paradize Festival, partout dans Toulouseuh, du 7 mars au 1er avril, putain con !