Aller au contenu principal

La rencontre entre Villeneuve et Morando et Vacarme aboutit à un disque

Et tout ça grâce au Yeah! Festival.

Par Jean Morel

D'années en années le Festival Yeah ! s'impose définitivement comme un des hauts lieux de musique chaque été. Et ça n’est pas parce que c’est un des anciens grands noms de la radio (Laurent Garnier) qui en est à la tête que Nova s’est intéressé au Festival Yeah !, mais parce qu’il s’agit d’un excellent festival, avec une programmation extrêmement pertinente.

Tous les ans, le festival vous fait vivre trois jours d’aventures musicales intenses et éclectiques, de quoi séduire la bonne vieille Nova.

Mais ce qui frappe ici, c'est surtout un environnement qui s'apparente à une famille. Un espace où la musique est une question de rencontres et d'échanges mais aussi d'accompagnement d'artistes. Preuve en est aujourd'hui avec un projet qui est une histoire que l'on doit au festival.

En 2016 dans le Temple Protestant de Lourmarin, ville d'accueil des festivités, se tient une représentation exceptionnelle. Benoît de Villeneuve (Villeneuve, Team Ghost) et Benjamin Morando (The Noise Consort, Octet, Discodeine), accompagnés du trio à cordes Vacarme (Gaspar Claus, Christelle Lassort et Carla Pallone) ont mêlé leurs sons électroniques analogiques et leurs cordes. Un moment d'une rare grâce. Sauf qu'au Festival Yeah ! on aime les relations qui durent. Du coup cette représentation n'a pas qu'a été un spectacle éphémère et la voilà aujourd'hui sous la forme d'un maxi : Artificial Virgins sur le label du festival : Sounds Like Yeah.

Et vous savez quoi, il s'écoute ci-dessous.