Aller au contenu principal

La Course de désorientation III | Paris

Un marathon nocturne surprise de près de dix heures !

Par Sahar Pirouz et Théo Sebald
désorientation

Samedi 2 février dernier avait lieu la troisième « Course de Désorientation » de Radio Nova. De 18h à 6h le lendemain, 4 auditeurs de Nova se sont fait perdre par la Nova-Team dans 6 lieux, aux quatre coins de la ville. Un circuit dont ils ignoraient tout.

Dans la « Course de Désorientation », quasiment chaque étape donne lieu à une expérience unique (un concert privé en backstage, une dégustions, une visite habituellement interdite au public, des rencontres avec des artistes…).

Retour sur ce marathon nocturne de culture, de danse, de gastronomie dans une barquette en carton, et d’ébriété festive.

Le rendez-vous est donné à nos 4 auditeurs Nathalie, Nathan, Aurélien et Thomas à 18h sur la péniche / café / librairie « L'eau Et Les Rêves » au 9 quai de L'oise.

Lieu intime et chaleureux, où l’on peut consulter les livres accompagné d’un ti-punch ou autres créations maison plus cavalière (c’est tout de même une libraire à la base). Un endroit parfait pour faire connaissance avec nos auditeurs mi-effrayés mi-excités par la soirée qui nous attend.

Le premier transfert se fait à pied jusqu’au Point Ephémère où notre contact David nous présente les deux événements radicalement différents qui cohabitent ce soir-là ,dans ces anciens entrepôts point P, à deux pas de la Place Stalingrad.

A ma gauche, « Électron Libre #3 : Les Fleurs du Bien », une rencontre pluridisciplinaire (photo, peinture, illustration, graff, textile, tatouage, lives & dj set) à ma droite, le Dragathon : La Dragédie Musicale, sorte de ragshow XXL + Cluedo version comédie musicale. Il est 19h30.

Petite visite d’expo, masterclass accélérée d’une fresque murale, 3 minutes du live de Jeune LF et la première partie du Dragathon depuis les backstages en hauteur. 

Dragathon

Il est maintenant 21h15, on a faim ! Et dans le XIIe arrondissement nous attend une nouvelle surprise. 20 minutes de taxi plus tard, on déboule au nouveau Ground Control.

Max, notre contact, nous organise une visite sur mesure. Situé dans la Halle Charolais (un ancien entrepôt de la SNCF) à côté de Gare de Lyon, Ground Control c’est plus de 5000m2 de restauration de qualité dans des barquettes, 3 bars, un espace d’expo, une carling d’avion et surtout un dance floor géant sur lequel on déboule en plein « Soul Train » !

Soultrain

Sustenté et réchauffé, l’escouade se lance dans une traversée de la capitale avec en étape, Le Moulin Rouge. L’équipe du Bar à Bulles (qui se trouve au dessus de la Machine du Moulin Rouge), nous emmène sur le toit du bâtiment, où trône le mythique Moulin. C’est le moment touriste VIP.

Moulin

Il est 22h50

Arrive ensuite une étape sécrète dont on ne pourra pas vraiment vous parler. On peut tout de même vous dire qu’on a dû prendre un bateau pour y aller. Il est 00h30 

Notre ultime étape est un événement organisé par l’un des meilleurs collectif francilien. L’équipe de Soukmachine organisait une bringue un peu particulière à la Ferme Du Buisson (Noisel), l’AFRoSOUK BEAT MAchiNES #6

Dans cette ancienne laiterie modèle du XIXe siècle se sont enchainé les lives et set de Voilaaaa, Awesome Tapes From Africa, Akalé Wubé et bien d’autres. Il et 02h50, on se retrouve en maillot de bain sur ordre de nos hôtes tandis que le mercure affiche un petit 1°. Nos corps transis de froid sont plongés dans un bains Norvégien à 40°, puis abondamment hydratés par du champagne. Le délicieux sens de l’hospitalité Soukmachine est salué par toute l’équipe. Il est 4h30. Nous nous perdons dans les dernières salles de la Ferme du Buisson jusqu’au petit matin. Il est ???... Il est temps de retrouver les bras de Morphée.

C’était la troisième « Course de Désorientation ».

Un IMMENSE merci à :
la Péniche café librairie L'eau Et Les Rêves David Suchestow et toute l'équipe du Point EphémèreAmel du collectif Électron Libre, Max de Ground ControlManon de La Machine du Moulin RougeAndréa et Arthur du Bar à Bulles, Les organisateurs de la soirée secrète, Pauline Demarest, La Ferme du Buisson et toute le collectif SOUKMACHINES, Ainsi qu'à Max du TRAC