Aller au contenu principal
Nova Classics : « Don't you want my love » de Moodymann.

« Don't you want my love », la house funk de Moodymann

Nova Classics : « Don't you want my love » de Moodymann.

Par La programmation musicale.

Cet été, Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop.  Aujourd'hui : « Don't you want my love », la house funk de Moodymann.

Né Kenny Dixon Jr, Moodymann est une figure incontournable de la scène électronique de Detroit. Dès ses premières sorties dans les années 90, sa popularité est particulièrement remarquable en France, où la scène house et techno de l’époque sont elles-même obsédées par la récupération des grooves disco. N’ayant de cesse de marquer la dance music de l’historique funk et soul qui la précède, Moodymann sort en l’an 2000 son deuxième album, Forevernevermore, dont « Don’t you want my love » en est le titre phare.

Mais pour parler de ce morceau, il faut en évoquer un autre, paru plus de vingt ans auparavant : « Spiral », frénésie jazz-funk de The Crusaders. À l’origine d’une quarantaine d’albums depuis les années 60, la formation texane menée par le pianiste Joe Sample se fait connaître par sa fusion des genres, incorporant au fil des années des influences soul, R&B et prog-rock. En tout, leur discographie se fera sampler plus de 300 fois (on pense notamment à « My Lady », dont NTM empruntent les cuivres sur « La Fièvre »). « Spiral », lui, paraît en 1976 sur l’album Those Southern Knights, et c’est ce titre qui est ici respectueusement découpé par Moodymann, en même temps que la batterie de « Lowdown » du chanteur Boz Scaggs…un morceau sorti la même année. 1976, décidément un bon cru pour les samples.