Aller au contenu principal
Fan Bingbing : la mystérieuse disparition d’une superstar chinoise

Fan Bingbing : la mystérieuse disparition d’une superstar chinoise

L’actrice est enfin réapparue ce mois-ci, après quatre mois d’absence.

Par Clémentine Spiler

La situation paraît improbable. Comment une icône, comme l’est Fan Bingbing en Chine, peut-elle disparaître quatre mois durant sans laisser de traces ? La question qui taraudait le cinéma chinois depuis le début du mois de juin vient de trouver une réponse.

fan bingbing

Star du cinéma, tête d’affiche de nombreux films patriotiques, l’un des meilleurs salaires du pays… Fan Bingbing s’était tout simplement volatilisée au début de l’été. Pas un mot dans la presse, pas un post sur les réseaux, pas une seule apparition publique… L’inquiétude grimpait chez ses fans, jusqu’à ce qu’ils apprennent début septembre que l’actrice avait en réalité été condamnée pour fraude fiscale, à une amende record : l’équivalent de 60 millions d’euros.

Contrats Yin-Yang

Fan Bingbing aurait eu recours à une technique de fraude répandue (notamment car les salaires des acteurs chinois sont plafonnés), qui porte le nom de « contrats yin-yang ». Elle consiste à signer deux contrats : l’un pour les autorités financières, et un autre dont le montant est beaucoup plus important et gardé secret.

Fan Bingbing aurait donc touché l’équivalent de 50 millions d’euros, mais n’en aurait déclaré qu’un seul, et tout ça pour jouer dans Air Strike, cette petite merveille de cinéma (surtout ne vous emballez pas, la sortie du film a été annulée après ce scandale financier).

C’est un animateur de télévision chinoise, Cui Yongyuan, qui a révélé l’affaire sur son compte Weibo (l’équivalent de Twitter en Chine), mettant l’actrice en difficulté. Sa disparition est survenue quelques semaines plus tard.

Outil politique 

En Chine, la pratique est assez courante, surtout depuis l’élection du gouvernement de Xi Jinping en 2012, qui a fait de la lutte contre la fraude fiscale sa priorité, particulièrement dans les milieux artistiques. Les salaires des acteurs sont plafonnés, ils ne doivent pas excéder 40% du budget total de production d’un film. Les fraudeurs sont littéralement traqués, voire, comme Fan Binbing, placés en résidence surveillée. C’est là que l’actrice aurait passé les quatre derniers mois, avant d’être aperçue à l’aéroport de Beijing la semaine passée. 

Sa disparition n’est pas la seule qui ait fait du bruit récemment. L’ex-patron d’Interpol, Men Hongwei, qui est aussi un citoyen chinois, a lui aussi disparu le 25 septembre dernier. Deux jours plus tard, la police criminelle internationale recevait sa démission, et personne ne l’a revu depuis. Dans le Courrier International, sa femme dénonçait récemment une « persécution politique ». « Je ne sais même pas s’il est en vie », s’alarmait-elle.

Le gouvernement chinois, quant à lui, assure que Men Hongwei aurait accepté des pots-de-vin, et ainsi « déshonoré la patrie et le Parti communiste ». On chuchote par ailleurs que M. Meng paierait sa proximité avec un rival du pouvoir en place, rival qui a lui-même écopé d’une peine de prison à vie… pour corruption.

Quel avenir pour Fan Bingbing ? 

Pour ce qui est de la carrière de l’actrice, les choses semblent assez mal parties, puisqu’au moins deux autres de ses films seraient sous le coup d’une enquête financière.

fan bingbing

Sa carrière internationale est elle aussi mise en péril. Elle avait récemment fait des apparitions dans Iron Man 3 et dans X-Men : Days of Future Past. Fan Bingbing avait aussi a été membre du jury à Cannes en 2017 et est prévue au casting de 355, un thriller avec Jessica Chastain, dont le tournage devrait débuter sous peu. Pour l’instant, comme le note Télérama, on doute encore qu’elle obtienne l’autorisation de quitter le territoire chinois. 

Visuels © 20th Century Fox, Wikimedia Commons / Georges Biard