Aller au contenu principal
Nova Classic : « Mesi bon dyé » de David Walters

En 2004, les débuts en solo de David Walters

Nova Classic : « Mesi bon dyé » de David Walters.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Mesi bon dyé » de David Walters.

C’est par cette adaptation que le multi-instrumentiste David Walters est arrivé sur nos ondes. En 2004 sort sur Ya basta, le label de Philippe Cohen Solal du Gotan Project, cet EP Mèsi Bondyé, une prière écrite par le guitariste haïtien Frantz Casseus en 1954 et que l’on retrouve sur son disque Haitian Dances, un morceau qui fera le tour de la Caraïbe et même au-delà puisque Harry Belafonte, puis le trompettiste sud-africain Hugh Masekela, proposent tour à tour leur version.

En 2004, après avoir officié pendant plusieurs années en tant que DJ, David Walters, musicien d’origine caribéenne, se lance dans une carrière solo. Il inclut, dans ce qui deviendra son album Awa, ce chant qui a bercé son enfance, « Un mesy bon dieu » revisité par le musicien désormais basé à Marseille, où l’acoustique se mêle à son amour pour les boucles hip-hop. La rencontre de la guitare, des percussions et du sampler en somme. Depuis, on l’a vu voyager sur petit écran, et récemment, on l’entendait sur nos ondes avec son projet Nola is Calling.

Le Nova Classic, c'est aussi en podcast.

Visuel © pochette d'Awa de David Walters