Aller au contenu principal
festival court métrage

Depuis Clermont-Ferrand, le court-métrage

Revivez en interviews notre Festival International de Clermont-Ferrand.

Par Sophie Marchand

Ce jeudi en direct du Festival international du Court Métrage nous recevions ceux qui le font : bénévoles, réalisateurs, acteurs - tout le monde était la partie. Retrouvez ici nos interviews :

Rencontre avec Rachel Miaouli, bénévole depuis des années ici.

Carine May est une habituée du festival. Et elle venu nous parler de son court métrage "Master of The Classe" - co-réalisé avec Hakim Zouhani, et du court métrage "Derrière le Nuage" de Baer Xiao qu'elle a notamment coscénarisé. 

Rencontre avec Mikael Marignac, qui nous raconte sa toute première réalisation : Kajaani

Un bon court métrage c'est aussi une affaire de complicité : et nous recevons un duo de réalisateur / comédien dont l'amitié et l'engagement font le très fort court-métrage Boomerang : David Bouttin & Nicolas Devanne étaient avec nous. 

Rencontre avec William Laboury, que l'on recroise ici en sélection nationale, son court Chose Mentale nous parle d'électrosensibilité et du virtuel avec toujours autant de talent. 

À Clermont-Ferrand aussi il y a des marches, et nous avons cueilli Pierre Boulanger, réalisateur du très enthousiasmant Bye Bye les Puceaux  à la sortie de sa projection. 

Vendredi, toujours en direct du Festival International de court métrage de Clermont-Ferrand. Les réveils piquent un peu plus, on sent que les acteurs, réalisateurs et membres du jury que nous recevons ont aussi le coeur à la fête. Et c'est pour le meilleur : 

Commençons par rappeler l'importance de ceux qui oeuvrent à ce festival Clémence Salat, bénévole qui nous raconte les coups de coeur qu'elle a vécus ici. 

 Rencontre avec Michel Bras, cuisinier qu'on ne présente plus, mais qui s'est découvert ici à Clermont un nouveau talent : jury de la compétition Laboratoire. 

Clermont-Ferrand c'est aussi l'occasion pour certains de tester de nouvelles choses : Noé Debré, scénariste que l'on a vu aux côtés d'Audiard notamment, s'est ainsi essayé à la réalisation avec Le Septième Continent. Pour nous parler de ce film halluciné, nous le recevons avec l'acteur principal : Thomas Blumenthal. 

Autre juré, autre ambiance : Franc Bruneau, acteur qui pour une fois n'est pas sélectionné ici, et qui se retrouve donc dans le jury national. 

Il y a ici des films coups de poing : Prends mon Poing en est un. Réalisé par Sarah Al Atassi, interprété par Michel Mhanna Santoni - c'est un film comme on en voit peu, et nous en avons discuté avec les principaux intéressés. 

Et si toutes ces interviews vous ont donné envie de voir les films en question, sachez qu'on peut notamment les voir sur les sites d'ARTE, de France 2 ou de Canal +.