Aller au contenu principal
Druilhe et Domi

Bédé...croissant ?

Vive les décroissants…en BD, donc.

Par Jean Rouzaud

Pour ceux qui n’ont pas encore compris ce qu’était la « décroissance », il s’agit juste d’une prise de conscience, consistant à épargner notre planète en surexploitation, avant qu’elle ne soit en rupture de stock !

Vive les décroissants

Alors ?…Alors chacun de nous doit faire un tout petit effort pour consommer moins, gaspiller moins, réutiliser plus, faire durer les choses, ou mieux, les réparer. Sur ce même site j’ai vanté les essais et écrit des théoriciens du genre : Jacques Ellul ou Serge Latouche pour ne citer que les plus célèbres, qui ne sont que la partie visible de l’iceberg.

En réalité des dizaines de spécialistes, chercheurs, repentis et autres citoyens lucides participent à des livres de groupe afin d’expliquer cet immense gâchis, qui ne repose que sur l’avidité et la bêtise…

Cette fois, une bande dessinée - dans un style à la Willem -, réunit des épisodes ironiques, avec un antihéros « militant décroissant », sorte de grand Duduche (voir Cabu) aux prises avec la psychorigidité générale, ou les politiques, contestataires et autres agités pataugent, comme lui !

Pour une fois, l’ écologie prend du recul

Il faut dire que ce sujet maudit (la décroissance), boudé par les médias timorés et tremblants devant une austérité annoncée, ne trouve pas d’esprit assez ouvert et confiant pour aborder le sujet en mode « cool ».

Alors, un café et décroissants (l’album !), pour digérer les fêtes de fin d’année, prétexte à une gabegie plus intense…

Vive les décroissants

Vive les décroissants, par Druilhe et Domi. Éditions l'Échappée, Collection action graphique. Album de 240 pages (21 x 29cm), 24 euros